Images : Des centaines de milliers de Québécois privés d'électricité jusqu'à au moins demain
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Des centaines de milliers de Québécois privés d'électricité jusqu'à au moins demain

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Maisons Etc. dans Images
Partager sur Facebook
33 33 Partages

Des centaines de milliers de foyers au Québec sont toujours privés d'électricité et la situation pourrait demeurer ainsi jusqu'à demain pour plusieurs d'entre eux...

C'est mardi midi que la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, a indiqué que le courant devrait être rétabli pour la grande majorité des clients d'ici mercredi.

Alors que 360 équipes dont été déployées par Hydro-Québec afin de corriger la situation, des vents très puissants leur ont compliqué la tâche, ce qui a forcé la ministre à devoir repousser de quelques heures le premier échéancier fixé à mardi soir qu'elle avait annoncé précédemment.

Il faut savoir que lundi soir, c'était 300 000 foyers qui étaient privés d'électricité, et ce, principalement à Laval et dans les régions de Lanaudière et des Laurentides.

Selon les informations partagées par Hydro-Québec, la situation ressemblait à cela mardi à 13h:

  • plus de 235 000 foyers encore sans électricité dans l'ensemble du Québec;
  • plus de 86 000 pannes dans Lanaudière;
  • plus de 68 000 pannes dans les Laurentides;
  • plus de 71 000 pannes à Laval.

Du côté de Montréal, la population a été plus chanceuse, car le nombre de foyers privés d'électricité est passé de 20 000 à 4000.

Évidemment, le manque d'électricité a aussi forcé la fermeture de certaines écoles dont tous les établissements de la Commission scolaire de Laval et de la Commission scolaire des Affluents, dans Lanaudière.

Comme l'explique ICI Radio-Canada, c'est la ville de Laval qui a été la ville la plus sévèrement touchée, étant donné qu'au point culminant de la panne, on estimait que 44% de la population était privée d'électricité!

Les services de secours ont d'ailleurs dû intervenir sur de nombreuses scènes comme l'indique le chef de division aux opérations du service de sécurité incendie de la Ville de Laval, Sylvain Gariépy: "On a eu des sauvetages à réaliser dans les ascenseurs, des gens intoxiqués au monoxyde de carbone, notre service a dû travailler à pleine capacité."

Enfin, comme le démontre le météorologue d'Environnement Canada Simon Legault, le mauvais temps pourrait encore nous réserver bien d'autres mauvaises surprises dans le genre: " Il n'y a pas beaucoup d'air chaud de disponible pour la région. On ne verra pas [du temps] aussi chaud que les températures qu'on a connues en fin de semaine. [...] Le printemps, c'est ça, ça oscille entre de belles journées chaudes, des journées froides, des mélanges de précipitations, de la pluie... C'est un peu de tout, le printemps, avant que ça se décide franchement à être l'été."

Partager sur Facebook
33 33 Partages

Source: ICI Radio-Canada
Crédit Photo: iStock